Le changement climatique

Lutte contre le changement climatique et ses conséquences

Le changement climatique est l'un des plus grands défis du XXIe siècle. Elle n'exclut aucune région du monde, mais les pays du Sud sont particulièrement touchés. Fairtrade renforce les petits agriculteurs afin qu'ils puissent améliorer leur résilience face au changement climatique.

Le changement climatique aura principalment des effets néfastes sur la production agricoe et la sécurité alimentaire.

Natural Ressource Institut

En raison du changement climatique, les conditions météorologiques changent et les températures moyennes augmentent. Les événements tels que les sécheresses, les fortes pluies, les ouragans et les inondations sont en augmentation. De nombreuses cultures, telles que le cacao et le café, réagissent de manière extrêmement sensible aux changements de température. Le changement climatique est également un terrain propice pour l'apparition de nouvelles espèces de ravageurs et de maladies des plantes. Les petits agriculteurs des pays en voie de développement et émergents sont extrêmement vulnérables aux effets du changement climatique : ils vivent de leur propre récolte et de leur vente. Leurs moyens de subsistance sont donc directement menacés par la baisse des récoltes ou même par les mauvaises récoltes.

Les organisations des petits producteurs Fairtrade répartis sur plusieurs régions subissent les effets néfastes du changement climatique. Malgré la diversité des pays en voie de développement, tout le monde est d’accord sur la question du changement climatique. Un soutien est demandé afin de s’adapter à cette nouvelle donne et afin de réduire les conséquences néfastes de ce dernier.

Notre approche

Afin de faire face aux effets néfastes du changement climatique sur le long terme, Fairtrade se base sur deux aspects: réduire la quantité d'émissions de gaz à effet de serre et aider les organisations de producteurs à s'adapter aux effets du changement climatique.

Les organisations de producteurs ont accès à l'expertise par l'intermédiaire des conseillers des réseaux de producteurs. Les cours de formation les aident à faire face au changement climatique, à développer des stratégies de défense et à réduire les émissions. La formation est axée sur des pratiques agricoles adéquates, la gestion de l'eau et de l'environnement, et la conservation des sols et de la biodiversité.

Les standards Fairtrade contiennent des critères environnementaux qui favorisent l'adaptation des agriculteurs au changement climatique, par exemple en passant à des énergies renouvelables, en réduisant les gaz à effet de serre et en assurant une gestion durable des déchets et des ressources en eau.

En coopération avec les réseaux de producteurs, les organisations locales de la société civile et les partisans privés et publics, Fairtrade met en œuvre des projets d'adaptation avec les organisations de producteurs. 

L’adaptation au changement climatique en images

Dans les pays en voie de développement et émergents, Fairtrade met en œuvre des projets visant à promouvoir la protection du climat et aide les familles de cultivateurs à s'adapter au changement climatique. Fairtrade s'engage également en faveur de politiques climatiques plus équitables dans les pays du Nord.

Les standards Fairtrade

Environ un tiers des critères des standards Fairtrade se réfèrent aux aspects environnementaux et climatiques.

Les standards Fairtrade contiennent des critères de développement qui visent directement les activités ayant un impact sur le climat, comme les économies d'énergie ou la réduction des émissions lors de la transformation, et - si possible - prescrivent la conversion aux énergies renouvelables.

Dans les sections sur le développement et la production de l'environnement, les standards contiennent des critères ayant un lien indirect avec le changement climatique. Il s'agit notamment d’une utilisation parcimonieuse de l'eau, de l'utilisation très limitée d'engrais et de pesticides - dont la production est extrêmement gourmande en énergie - et de la promotion de l'agriculture biologique et de la biodiversité, qui stabilisent les écosystèmes contre le changement climatique.

Le programme climatique de Fairtrade

Fairtrade ne repose pas uniquement sur l'approche du problème du changement climatique par le biais de standards. Un programme sur le climat a été élaboré. Ce dernier est mis en œuvre principalement grâce à la formation continue des réseaux de producteurs Fairtrade, mais aussi par des projets pilotes concrets et des mesures d'adaptation sur le terrain.

En coopération avec divers partenaires, Fairtrade met en œuvre des projets d'adaptation avec les organisations de producteurs. En voici quelques exemples:

  • Formation sur les effets du changement climatique et les mesures d'adaptation possibles.
  • Mise en œuvre d'activités d'adaptation, par exemple : création de pépinières et reboisement d'arbres d'ombrage pour protéger les caféiers.
  • Création de zones de formation, appelées "Farmer Field Schools" proposant des cours de formation pratique réguliers.

Pour que les effets du changement climatique soient visibles auprès des producteurs dans un contexte politique, Fairtrade a recours au lobbying:

  • Au Nord, les organisations Fairtrade mobilisent la société civile et les acteurs politiques, et au Sud, des réseaux de producteurs sont actifs en Afrique, en Asie et en Amérique latine.
  • Cet engagement est démontré, par exemple, par la participation des producteurs Fairtrade à la "Conférence des parties (COP)" annuelle, la Conférence des Nations unies sur le climat et sur son engagement à trouver un soutien financier pour les projets d'adaptation au changement climatique.