Les programmes d'approvisionnement Fairtrade

Des standards solides, des options commerciales élargies

Les programmes d’approvisionnement Fairtrade se concentrent sur le cacao, le sucre et le coton en tant que matière première individuelle. Cette option supplémentaire ouvre de nouveaux débouchés commerciaux et un espace de relations durables entre partenaires commerciaux et groupes de producteurs. Les standards Fairtrade applicables aux pays producteurs restent inchangés : les coopératives continuent à bénéficier du prix minimum et des primes Fairtrade. Les contrôles sont effectués par FLOCERT.

Video: Fairtrade Sourcing Programs from Fairtrade International

Les programmes d’approvisionnement Fairtrade sont mis en œuvre avec la participation des coopératives de petits producteurs. Les familles de cultivateurs profitent directement d’une augmentation de leurs ventes et donc de la prime.

"Grâce au programme sucre Fairtrade, nous augmentons nos volumes de sucre vendu et ainsi, nous améliorons les conditions de vie des membres de notre coopérative"

Wenceslao Rodríguez, Directrice CoopeVictoria, coopérative de sucre au Costa Rica

Programme Fairtrade Cacao

Le programme Fairtrade Cacao repose sur la culture et le commerce équitables de cacao en tant que matière première individuelle : seul le cacao de chaque produit composé doit être certifié Fairtrade.

Ventes accrues pour les cultivateurs de cacao Fairtrade

Pour les plus de 150 000 cultivateurs de cacao Fairtrade à travers le monde et leurs familles, le commerce équitable représente un revenu plus stable et des recettes supplémentaires qu’ils investissent dans des projets de leur choix – la construction d’écoles ou l’achat de machines, par exemple. Toutefois, en raison de la pénurie de ventes actuelle, les cultivateurs de cacao peuvent vendre seulement un tiers environ de leurs récoltes à des conditions Fairtrade. Le programme Fairtrade leur ouvre désormais de nouvelles possibilités commerciales.

Fonctionnement du programme

Si des entreprises décident d’acheter du cacao Fairtrade en tant qu’ingrédient dans le cadre du programme Fairtrade pour le cacao, elles peuvent en apposer le label sur leurs produits ou l’associer à leur communication. La quantité de matière première achetée par l’entreprise à des conditions Fairtrade doit correspondre à 100% à celle requise par le programme Fairtrade en question. Le texte de l’emballage indique en outre le mode de fonctionnement du programme.

Le programme Fairtrade Sucre

Le programme Fairtrade Sucre repose sur la production et le commerce équitables de sucre en tant qu’ingrédient : seul le sucre de chaque produit composé doit être certifié Fairtrade.

Plus d’opportunités pour les producteurs de sucre Fairtrade

La canne à sucre couvre environ 80% de la demande mondiale en sucre. A l’heure actuelle, moins d’un pour cent de la culture de cannes à sucre dans le monde est vendu à des conditions Fairtrade. Le réseau Fairtrade regroupe exclusivement des cultivatrices et cultivateurs qui ont pu augmenter leurs revenus et ont investi dans leurs plantations comme leur région ces dernières années. Ils ont acheté des tracteurs, amélioré les résultats de leurs récoltes et fait construire des écoles. Et pourtant, il reste encore beaucoup à faire, car seule une fraction de la récolte peut être vendue à des conditions Fairtrade. Sans compter que des millions de familles de cultivateurs demeurent à ce jour hors de portée. Le programme Fairtrade ouvre cependant de nouvelles possibilités commerciales aux petits producteurs de sucre et à leurs familles.

Fonctionnement du programme

Le programme Fairtrade Sucre repose sur l’achat de matière première et non plus – comme ce fut jusqu’à présent le cas – sur la certification de produits finis labellisés Fairtrade. Si des entreprises décident d’acheter du sucre Fairtrade en tant qu’ingrédient dans le cadre du nouveau programme Fairtrade Sucre, elles peuvent en apposer le label sur leur produit ou l’associer à leur communication. La quantité de matière première achetée par l’entreprise à des conditions Fairtrade doit correspondre à 100% à celle requise par le programme Fairtrade en question. Le texte de l’emballage indique en outre le mode de fonctionnement du programme.

Le programme Fairtrade Coton

Le label du programme Fairtrade Coton signifie qu’une quantité de coton brut convenue a été achetée selon des conditions Fairtrade et qu’elle est indirectement traçable à partir de la filature (moyennant une documentation FLOCERT via Fairtrace®).

Plus d’opportunités pour les producteurs de coton Fairtrade

Le programme Fairtrade Coton se concentre sur les femmes et les hommes dès le début de la chaîne de production textile : sur les cultivatrices et cultivateurs qui font pousser et récoltent le coton et qui, bien souvent, gagnent trop peu d’argent pour couvrir leurs frais de production. Ce programme englobe la production de coton sans toutefois certifier le processus de fabrication qui débouche sur les produits finis textiles. Le commerce équitable a permis d’améliorer l’existence de milliers de cultivatrices et cultivateurs de coton. Aujourd’hui, les coopératives de coton sont mieux organisées et les cultivateurs plus productifs. Sans oublier qu’elles favorisent la parité hommes-femmes. Jusqu’à présent toutefois, ces coopératives ne pouvaient jamais vendre tout leur coton à des conditions Fairtrade. À cela s’ajoute le fait que de nombreux groupes de producteurs de coton dans le monde n’ont pas encore rejoint le système Fairtrade. Grâce au programme Fairtrade, les petits producteurs de coton et leurs familles se voient offrir de nouvelles possibilités commerciales.

Fonctionnement du programme

Dans le cadre du programme Fairtrade Coton, les entreprises doivent acheter une part croissante de coton Fairtrade pour l’ensemble de leur production. Une fois que la quantité de coton nécessaire à la fabrication d’une gamme de produits est achetée à 100% sous des conditions Fairtrade, l’entreprise peut communiquer au sujet du programme Fairtrade Coton sur les articles vendus. Autrement, elle peut uniquement associer le label du programme Fairtrade à sa communication professionnelle (p. ex. rapport CSR, site Web). Le programme Fairtrade Coton ne permet donc aucune traçabilité physique. En vertu d’une obligation contractuelle, les entreprises doivent acheter au moins cinq pour cent de leur volume total de coton brut dans le commerce équitable. Elles doivent ensuite augmenter cette obligation d’achat moyennant des objectifs de croissance annuels. Seul le label Fairtrade «certified cotton» garantit une traçabilité physique directe du coton brut au produit fini.