Vision, Mission et Objectifs

Pour de meilleures perspectives d'avenir et plus d'autodétermination

Zeddy Rotich daheim mit ihrem Ehemann Pius Rotich und ihren Kindern Precious und Gideon.

Fairtrade se donne pour objectif un monde dans lequel tous les petits producteurs et tous les travailleurs bénéficient de conditions d’existence décentes, libèrent leur potentiel et décident eux-même de leur avenir.
Grâce à conditions commerciales plus justes, des représentations de leurs intérêts organisées de façon démocratique, davantage de soutien financier, des offres de formation et un meilleur accès aux marchés, les petits producteurs dans les pays en développement et émergents peuvent, par leurs propres moyens, améliorer leur existence de manière durable.
Fairtrade s’est fixé pour mission de promouvoir des conditions plus justes pour le commerce mondial et de créer un système économique équilibré. Pour ce faire, nous élaborons des standards et mettons les petits producteurs et les travailleurs en relation avec les consommateurs, dans le but que tous les êtres humains combattent ensemble la pauvreté sévissant dans l’environnement social des habitants des pays en développement, et que ces derniers puissent prendre le contrôle de leur propre vie.

CHANGING TRADE, CHANGING LIVES

Pour réaliser ces objectifs, Fairtrade International a élaboré une stratégie globale pour la période 2016 à 2020 – intitulée "Changing Trade, Changing Lives" (en français : "Changer le commerce, changer des vies") – et a défini cinq objectifs stratégiques :

Objectif 1 : apporter des bénéfices aux petits producteurs et aux travailleurs

Nous savons que les producteurs et les travailleurs bénéficient davantage du Fairtrade quand la proportion de leur production vendue aux conditions Fairtrade atteint au moins 30 à 50 %. Les nouveaux modèles économiques de Fairtrade aident les producteurs et les entreprises à créer plus de valeur à travers des relations sur le long terme, qui permettent un meilleur type d’investissement. Nous nous concentrons en priorité sur nos trois matières premières clés (café, cacao et bananes) et développons des solutions exemplaires pouvant être transférées par la suite à d’autres produits.

Objectif 2 : renforcer l’impact au travers de services et de programmes

Les petits producteurs et les travailleurs ont besoin de notre soutien au-delà de l’accès aux marchés. Au cours des cinq prochaines années, Fairtrade optimisera ses activités afin d’aider les productrices et les producteurs à parvenir à des changements mesurables sur les plans social, économique et environnemental. Les réseaux de producteurs Fairtrade orienteront leur travail selon des priorités thématiques, en collaboration avec des consultants et des organisations partenaires internationaux tels que des organisations nationales de Fairtrade, des entreprises, des services de conseil en agriculture des gouvernements sur place, des ONG, des syndicats et des prestataires de services financiers.
Les priorités thématiques incluent :

  • renforcement organisationnel et entrepreneurial
  • droits des travailleurs
  • égalité des genres
  • enfants et jeunes
  • résilience climatique
Objectif 3 : développer des marchés Fairtrade

Le standard Fairtrade reconnu au niveau international, celui auquel on fait le plus souvent confiance à l’échelle planétaire, est le signe le plus visible de notre travail. Mais Fairtrade a toujours représenté bien plus qu’un label. Au cours des cinq prochaines années de notre évolution, nous compléterons le label par de nouvelles façons de travailler qui vont de la labellisation de produits à la possibilité pour les entreprises de s’engager dans des programmes de soutien. Avec toutes ces nouveautés, nous resterons fidèles aux principes Fairtrade tels que renforcement des producteurs et des travailleurs, développement des compétences, transparence ainsi que fixation de prix juste, qui sont des prérequis du développement durable.

Dans le but d’améliorer les conditions des producteurs et des travailleurs, nous nous baserons sur les données d’impact disponibles pour initier, de concert avec les entreprises, des processus d’apprentissage et des stratégies d’adaptation. Nous allons construire un réseau de soutien mondial au travers duquel des produits labellisés toucheront encore plus de consommateurs à l’échelle mondiale. La croissance du Brésil et de l’Inde constitue ici une des priorités les plus hautes. Par ailleurs, nous allons ouvrir la voie au changement grâce à nos atouts spécifiques ainsi qu’à nos membres et à nos soutiens au sein de la société civile. Nous allons le faire non seulement par la conquête de nouveaux marchés Fairtrade, mais aussi en encourageant à un style de vie plus durable.

Objectif 4 : influencer les politiques gouvernementales

L’agenda mondial du développement est en pleine mutation puisqu’il se concentrait auparavant sur la pauvreté dans les pays en développement et émergents et met aujourd’hui l’accent sur la réduction des inégalités et la promotion de la durabilité à l’échelle du globe. Cela constitue une formidable occasion d’améliorer la vie de 1,3 milliard de petits producteurs et de travailleurs agricoles qui jouent un rôle vital dans la production de notre nourriture et dans la protection de notre planète.

Nous travaillerons à amplifier les voix des producteurs et des travailleurs dans des débats clés, aux niveaux national, régional et mondial. Avec les petits producteurs, nous militerons pour que les politiques gouvernementales créent un environnement propice au commerce équitable – depuis leurs propres politiques d’achats jusqu’à des fixations de prix viables (composante essentielle des revenus et salaires couvrant les besoins vitaux), en passant par leurs positions sur les négociations et la régulation du commerce.

Objectif 5 : construire un système mondial fort

Jusqu’à présent, notre stratégie s’est focalisée sur l’objectif de « libérer le pouvoir de tout un chacun » en conduisant une collaboration et un esprit d’unité. Désormais, notre nouvelle stratégie nous aidera à achever notre transformation en un initiateur de changement mondial vraiment uni. Nous allons maximiser notre impact en travaillant de manière solidaire dans le système, en trouvant l’équilibre entre mondial et local optimal pour créer un tout qui l’emporte sur la somme de ses différentes composantes.

Notre nouvelle stratégie va accélérer l’investissement dans les réseaux de producteurs et renforcer la gouvernance, la transparence et la responsabilité de leurs membres tout en construisant leur compétence opérationnelle et externe. Nous prendrons en compte des modèles d’apprentissage et des données d’impact à toutes les étapes de planification et de décision.

Nous publions les analyses et les chiffres concernant l’impact avant tout pour les productrices et les producteurs, mais aussi pour nos partenaires commerciaux et le grand public. Nous introduirons une approche coûts/utilisé renforcée, qui nous servira à orienter notre commerce.