La Coopérative Manarcadu Social Service Society en Inde

Située au sud de l'Inde, dans l'Etat de Kerala, la coopérative MASS (Manarcadu Social Service Society) est certifiée Fairtrade. Ses petites productrices et petits producteurs cultivent, entre autres choses, du café et du curcuma dans des conditions équitables. Fairtrade implique des pratiques agricoles durables et une amélioration des conditions de vie.


place/pays
Kottayam, IN

FLO-ID
19619

Forme d'organisation
Coopérative

surface
889.00 ha

certificat
2010

Cultivateurs / cultivatrices
830


La coopérative Manarcadu Social Service Society (Inde)

La coopérative MASS (Manarcadu Social Service Society) a été créée en 2001 par des paysan-ne-s ambitieux de l'État de Kerala, au sud de l'Inde. Leur objectif: aider les membres à adopter des pratiques agricoles durables et ainsi, leur assurer un meilleur revenu et un environnement plus sain. Désormais, MASS compte une vingtaine de groupes composés de jusqu'à 50 membres. Ces groupes se rencontrent tous les mois afin de discuter de leurs perspectives et de leurs besoins ainsi que de l'affectation de la prime Fairtrade. Les décisions du groupe sont transmises au comité de direction qui est élu à intervalles réguliers. La coopérative coordonne plusieurs activités, dont la publication d'un bulletin d’information intitulé «Jaivashree». Véritable plateforme d'échanges interdisciplinaires et outil de diffusion de l'information, ce bulletin permet aux membres de s'exprimer. Par ailleurs, les membres de la coopérative accordent une grande importance aux échanges et à l'appartenance à des réseaux internationaux. En 2013, des représentants de MASS ont ainsi participé au salon allemand Biofach où ils ont notamment exposé leur gamme de produits.

 

En harmonie avec la nature

Les zones agricoles de MASS s'étendent à proximité d'espaces boisés et de cours fluviaux. Ces espaces naturels, tels que l'aire protégée Periyar Tiger Reserve, abritent une grande biodiversité. Conformément aux directives indiennes en matière d'exploitation des terres agricoles, les membres de la coopérative appliquent un certain nombre de mesures afin de préserver la flore et la faune autochtones qui sont menacées. Afin de ménager l'environnement, les déchets organiques sont recyclés sous forme d'engrais ou servent à alimenter des centrales au biogaz. Le séchage des épices est assuré grâce à des technologies innovantes telles que des panneaux solaires. Une partie de la prime Fairtrade permet de financer la formation continue des membres des groupes concernant les méthodes de protection phytosanitaire. En outre, l'équipe «Plant Doctor» (docteur des plantes) fournit des conseils généraux sur l'agriculture biologique et le changement climatique à l'ensemble de la coopérative. Grâce à la prime Fairtrade, plus de 600 petit-e-s paysan-ne-s sont couverts par une assurance.

 

retour