La coopérative de café Cooperprata en Brésil

La coopérative de café Cooperprata se trouve dans l’arrière-pays de São Paulo, au Brésil. Depuis sa création, en 2009, elle s’engage pour que les familles de petits caféiculteurs de la région pratiquent une agriculture durable. La coopérative, qui compte aujourd’hui 21 membres, a pour objectif de faire baisser les coûts pour ses membres, tout en augmentant le rendement. Non seulement il s’agit d’améliorer la qualité du café, mais également de renforcer la situation de la communauté et de protéger l’environnement.


FLO-ID
6378

Forme d'organisation
Coopérative

surface
104 ha

fondation
2008

certificat
2009

Cultivateurs / cultivatrices
21


 

Des projets haut de gamme réalisé Fairtrade

Qualité et productivité :
La coopérative offre à ses membres la possibilité de participer à des projets régionaux afin d’en apprendre davantage sur l’amélioration de la qualité et la productivité. C’est un moyen pour les différents membres d’accroître leur réseau, d’accéder à de nouveaux marchés et, dans le même temps, de générer des connaissances. La coopérative aide également ses membres à acquérir du matériel de récolte.
 
Divers:
La coopérative a utilisé la prime Fairtrade pour, entre autres, financer l’achat d’une machine à torréfier. Ses membres peuvent ainsi également proposer leur café torréfié à la vente au niveau régional et obtenir un revenu complémentaire.

 

« Agir au sein d’un réseau commercial tel que Fairtrade est un rêve pour notre coopérative. Bien que notre taille soit modeste, nos objectifs sont élevés : nous nous trouvons dans une niche de marché qui pourrait changer la vie de nos petits producteurs et de leur famille. »

Luis Carlos Josepetti Bassetto, membre d'organisation

Fabrication du café

Tandis que la récolte du café s’effectue principalement de façon mécanique, les processus de transformation sont toujours manuels. Une petite partie de la récolte est traitée par voie humide, ce qui permet d’éliminer plus facilement les cerises de mauvaise qualité. La majeure partie est toutefois traitée et séchée naturellement. Ensuite, les grains de café sont préparés pour l’exportation.

 

retour