La coopérative du café Asprocafe en Colombie


place/pays
Riosucio, Caldas, CO

FLO-ID
714

Forme d'organisation
Coopérative

surface
2259.00 ha

production
1505.00 t

fondation
1992

certificat
1992

Cultivateurs / cultivatrices
1491


 

Des projets haut de gamme réalisé Fairtrade

Culture durable:
La prime Fairtrade a été employée pour couvrir les frais de certification bio et pour dispenser le savoir-faire technique nécessaire. Asprocafe propose à ses membres des séminaires mensuels consacrés aux «Procédés de production biologique». De plus, des arbres fruitiers ont été plantés pour protéger les caféiers de l’exposition au soleil. Dans le but de garantir la sécurité alimentaire durant des périodes de faible rendement des récoltes, les membres de la coopérative bénéficient de moyens et de formations leur permettant de générer des revenus supplémentaires, par exemple à travers la culture de céréales et de haricots ou la pêche et l’élevage.
Eau:
Grâce à la prime Fairtrade, l’approvisionnement en eau potable a été amélioré pour plus de 100 familles.
Santé:
Un fonds a été constitué pour financer l’assurance-maladie permettant de couvrir les frais d’accidents et d’urgences de près de 14’000 membres.

Promotion des femmes:
Un fonds de crédits a été mis en place pour les femmes et la communauté. Il permet à la coopérative d’octroyer des microcrédits pour financer des projets, par ex. l’élevage, la fabrication de vêtements et le soutien des méthodes de production organiques.

Transformation du café:
Des projets de maintenance et d’agrandissement des machines de production ont été soutenus par la prime Fairtrade. Parmi ces projets figurent des cuves pour le lavage et la fermentation des cerises de café ou des terrasses pour le séchage permettant de préparer les grains à la mouture. Cette étape de la transformation produit néanmoins des eaux usées pouvant polluer l’eau potable. C’est pourquoi on a investi dans un système de gestion des eaux.

Infrastructures locales:
La coopérative utilise aussi les primes pour l’entretien des routes qui garantissent l’accès aux communautés rurales. Plus de 60 km de routes ont été assainies, entre autres par la construction d’un pont et d’un centre communautaire. Un fonds supplémentaire a été créé pour financer des travaux de réparation sur les habitations des membres.

 

retour