La ferme floricole Jardines Piaveri en Équateur

Die Rosenfarm Jardines Piaveri liegt in der Region Latacunga im Andenhochland von Ecuador. Die Rosenfarm wurde 1996 gegründet und ist seit 2003 Fairtrade-zertifiziert. Die Felder der Farm erstrecken sich über 10 Hektar und liegen auf rund 2800 Metern Höhe.


place/pays
Latacunga, Ecuador EC

FLO-ID
4409

Forme d'organisation
Plantation

surface
10.00 ha

production
7000.00 sti

fondation
1996

certificat
2003

Ouvriers / ouvrières
153

Jardines Piaveri.

 

Des projets haut de gamme réalisé Fairtrade

Centre informatique:
Offre de cours en informatique pour les travailleurs et leurs enfants.

Micro-crédits:
Micro-crédits pour activités sociales, de santé et secours, éducation, création de petites entreprises.

 

J'ai demandé un crédit pour l’achat du matériel pour la construction de ma maison. Un an plus tard, la construction est terminée et je suis fier d’être propriétaire de cette maison.

Luz Chancusig, représantant aprés-récolte et membre du comité d'utilisation de la prime

La ferme floricole Jardines Piaveri est située en Equateur, dans la Cordillère des Andes à environ 2800 mètres d’altitude. La région des Andes est une région particulièrement appréciée pour la production des roses car le microclimat qui y règne, permet une croissance rapide de la plante. La coopérative Jardines Piaveri a été fondée en 1996 et certifiée Fairtrade depuis 2003. Grâce à la certification, ce ne sont pas seulement des conditions de vie des producteurs et travailleuses qui se sont améliorées mais également celles des familles de la région.

 

Le climat particulier qui règne sur le haut plateau des Andes équatoriennes, offre des conditions particulièrement favorables qui rendent les roses plus épaisses, les tiges plus fortes et plus longues puisqu’elles peuvent atteindre une hauteur de 40 cm à 150 cm. Avec l’aide de la prime Fairtrade, divers projets communautaires ont pu être réalisés sur le domaine de la ferme floricole ainsi que dans les villages environnants. Les travailleurs et les travailleuses ainsi que leurs enfants peuvent par exemple désormais fréquenter un cours d’informatique.Par ailleurs, la possibilité de souscrire à un micro-crédit à taux préférentiel est donnée aux employés et employées de la ferme. Ils peuvent ainsi développer une activité secondaire, rénover leur maison, aller chez le médecin ou encore suivre une formation supplémentaire.

 

retour