La coopérative bananière Banelino en République dominicaine

La coopérative de bananes Bananos Ecologicos de la Linea Noroeste est située près de la ville de Mao, dans le nord de la République dominicaine. Cette région de l'État insulaire a un climat tropical. En raison d'un taux d'humidité élevé, les bananes y poussent particulièrement bien.

place/pays
Mao, Valverde, Dominikanische Republik

FLO-ID
1537

Forme d'organisation
Plantation

surface
1400 ha

production
20'869.924 (t)

fondation
1996

certificat
2000

Ouvriers / ouvrières
317


Bananen von der Kooperative Banelino.
La coopérative de bananes Bananos Ecologicos de la Linea Noroeste, également appelée Banelino, est située près de la ville de Mao, dans le nord de la République dominicaine. Le climat y est tropical et l'humidité y est élevée, ce qui fait que les bananes y poussent particulièrement bien.

Avec l'aide du commerce équitable, les petits agriculteurs de la coopérative de bananes peuvent améliorer leurs conditions de vie et de travail. Grâce aux standards du commerce équitable, qui prescrivent entre autres une prime de commerce équitable, les membres de Banelino peuvent se renforcer par leurs propres efforts et ont la possibilité de réaliser des projets communautaires.

 

Fabio Rafael Payero, 37, zeigt eine junge Bananenstaude in einer Baumschule.

Le commerce équitable fonctionne!

Par exemple, Banelino consacre 60 % de sa prime aux soins médicaux, à l'éducation et à d'autres prestations sociales, au profit de tous les agriculteurs, employés et de leurs familles.

Gustavo Gandini, responsable de l'agriculture biologique et de la biodiversité à Banelino, dirige l'"École de la banane", un programme de formation technique de 18 mois destiné aux jeunes travailleurs de la coopérative.
Toutefois, la République dominicaine est confrontée à des défis particuliers:

Sur les 700 000 travailleurs haïtiens estimés en République dominicaine, 90 % n'ont pas de statut légal. C'est pourquoi le commerce équitable soutient depuis des années les producteurs et la société civile locale dans leurs efforts pour faire pression sur le gouvernement dominicain en vue d'une solution à long terme adaptée aux circonstances particulières de la migration haïtienne en République dominicaine.
En 2010, FLO-CERT, la société de certification des normes du commerce équitable, a introduit la règle selon laquelle le programme de commerce équitable dans les plantations "doit explicitement inclure des activités coordonnées et appropriées au niveau local et gouvernemental pour améliorer la situation des travailleurs migrants en République dominicaine. L'objectif est de trouver une solution à long terme à la situation de l'emploi illégal et à la discrimination dont ces personnes sont victimes".

 

Gustavo Gandini bildet junge Arbeitskr

Améliorations au niveau local et gouvernemental

Les organisations de petits exploitants contribuent également à améliorer la situation des travailleurs haïtiens. Sept organisations de petits exploitants certifiés "commerce équitable" en République dominicaine, dont Banelino, travaillent en étroite collaboration avec des organisations reconnues au niveau international telles que l'Organisation internationale du travail (OIT) dans des domaines tels que les droits des travailleurs, la santé et la sécurité au travail, le dialogue social, les syndicats, la législation sur l'immigration, le travail des enfants, etc.

Il y a un échange avec l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) sur les "bonnes pratiques agroculturelles" et avec le Fonds des Nations unies pour la population (FNUAP) sur l'égalité des sexes. Plusieurs de ces organisations sont spécialisées dans les soins aux travailleurs migrants, comme Timmy Global Health, qui travaille sur les soins de santé pour les migrants dans les Bateys, les communautés rurales de la République dominicaine, ou le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD), qui comprend également l'éducation des travailleurs migrants.

Vous pouvez trouver plus d'informations sur la Coopérative de producteurs de Banelino dans notre documentation vidéo.

 

Telpho Pierre, 60, bei der Bananenernte
BANELINO-Bananenproduzent Erick Almanzar, 40, pr
retour