Les producteurs Fairtrade

Derrière chaque produit il y a des Hommes

Sur la carte du monde, vous trouvrez un choix de producteurs Fairtrade vendant leur production en Suisse. En utilisant les filtres, vous pouvez rechercher les producteurs par produit ou pays.

L'organisation d'exploitation de l'or Cooperativa Minera Los Andes de Ananea

Le Pérou est l'un des plus importants pays producteurs d'or au monde. Outre les grandes sociétés minières internationales, il existe de nombreuses mines plus petites, qui représentent la majorité de la main-d'œuvre dans le secteur de l'extraction de l'or. L'une d'entre elles est la coopérative Minera Los Andes de Ananea, dans la région de Puno, au sud du Pérou. Elle est l'une des dix coopératives qui forment ensemble l'organisation faîtière CECOMSAP - Central de Cooperativas Mineras San Antonio de Poto.

place/pays
Ananea, Peru PE

FLO-ID
38521

Forme d'organisation
Mine

surface
82.90 ha

certificat
2019

Mineure / Mineurs
38


A propos de la coopérative

La population d'Ananea vit traditionnellement de l'élevage d'alpagas et de la production de laine. Bien que ce travail soit une partie importante de leur identité, il n'a pas offert à ces personnes des perspectives économiques suffisantes. Les habitants d'Ananea ont donc trouvé une activité alternative dans l'extraction de l'or pour surmonter leur pauvreté.

La Cooperativa Minera Los Andes de Ananea Ltda. a été fondée en 2003. La mine de la Coopérative est située à une altitude de 4600 à 4900m. La majorité des membres vivent à Ananea, certains vivent également dans la ville de Juliaca.

Le début de l'activité de la coopérative a été caractérisé par l'informalité et l'absence de toute machinerie lourde, mais grâce aux revenus croissants et avec le soutien du CECOMSAP, la coopérative a entamé le processus de formalisation, qui s'est achevé en 2017.

DES PROJETS HAUT DE GAMME RÉALISÉ FAIRTRADE

Environnement:

  • Nettoyage des bassins de décantation et de clarification des eaux pour prévenir la pollution de l'eau et de l'environnement
  • Installation d'une décharge pour les déchets dangereux

Infrastructure et productivité:

  • Entretien de la goulotte
  • Construction d'un atelier pour l'entretien des machines et des outils
  • Aménagement des bureaux de la coopérative

l'amélioration des conditions de travail:

  • Achat de radios pour faciliter la communication entre les travailleurs
  • Achat d'extincteurs
  • Achat de vêtements de protection

L'éducation:

  • Formation des membres et des travailleurs des coopératives sur la comptabilité, le blanchiment d'argent, les rôles et les fonctions des associés et des dirigeants

 

retour

Grâce aux agricultrices et agriculteur, travailleuses et travailleurs du monde entier, nous disposons chaque jour d’un vaste éventail de marchandises. 70% de la population mondiale se nourrit de denrées alimentaires cultivées par 500 millions de petites productrices et petits producteurs. L’agriculture est la principale source de revenu et d’emploi des ménages pauvres dans les zones rurales et elle assure la subsistance de 40% de la population mondiale actuelle.

Les mécanismes du commerce mondial entraînent une répartition inéquitable des bénéfices des échanges internationaux. Les personnes se trouvant au début de la chaîne d’approvisionnement des pays dits en développement ou émergents sont défavorisées par rapport aux autres, elles ont moins d’emprise sur la situation et doivent faire face à des conditions de vie et de travail plus précaires.

Par ailleurs, les petites exploitations agricoles sont les plus touchées par les changements climatiques. Chaque année, 12 millions d’hectares de terres agricoles deviennent incultivables en raison de la désertification et de la sécheresse. Une simple hausse de température de 1°C génère des pertes de récolte de 5-10% pour les variétés de céréales les plus courantes. Durant les dix dernières années du 20e siècle, 99% des personnes qui ont perdu la vie lors de catastrophes naturelles d’origine climatique vivaient dans des pays pauvres.

Renforcer les droits, améliorer le quotidien

Fairtrade permet aux productrices et producteurs de régions telles que l’Afrique, l’Asie et l’Amérique latine de devenir un véritable moteur de changement dans leur propre environnement et de construire leur avenir en toute autonomie.

Dans 75 pays, quelque 1,66 million de paysannes et paysans, travailleuses et travailleurs des plantations tirent aujourd’hui profit de leur participation à Fairtrade. Agricultrices et agriculteurs se regroupent au sein d’organisations démocratiques qui défendent plus efficacement leurs intérêts sur le marché et accroissent leurs rendements agricoles par le biais d’acquisitions communes et de formations continues. Les travailleuses et travailleurs des plantations reçoivent de Fairtrade le soutien nécessaire pour pouvoir exprimer avec force leurs droits et besoins via des organes de représentation démocratiques comme les syndicats et obtenir de meilleures conditions de travail ainsi qu’une plus grande stabilité salariale.

Prime et participation politique

Tous profitent de la prime Fairtrade qui finance des projets visant à alléger leur quotidien et celui de leur famille et entourage : éducation, soins de santé, amélioration des conditions de logement et mesures axées sur l’augmentation de la productivité des petites exploitations agricoles. Dans le système Fairtrade, leur statut de membre des réseaux de producteurs Fairtrade Africa, Network of Asian and Pacific Producers (NAPP) et Coordinator of Fairtrade Latin America and the Caribbean (CLAC) leur assure 50% des voix à l’Assemblée générale de Fairtrade.

Carte des producteurs Fairtrade

Un moyen d’en savoir plus sur les producteurs et de découvrir comment Fairtrade fait la différence pour les petits producteurs familiaux et les travailleuses et travailleurs des plantations. Filtrez les données facilement en fonction des produits et endroits qui vous intéressent.