Communiqué de presse

Une raison de faire la fête: les quinze ans des fleurs Fairtrade en Suisse

Il y a quinze ans, des conditions de vie précaires ainsi que de mauvaises conditions sanitaires et environnementales dans les fermes floricoles des pays émergeants et en voie de développement ont poussé la Fondation Max Havelaar, en tant que pionnier, et ses partenaires commerciaux à s’emparer du problème. Depuis le lancement des premières fleurs Fairtrade en 2001, plus d’un milliard de roses labellisées ont été vendues en Suisse.

Dans les années 1990, plusieurs organisations ont rendu l’opinion publique attentive aux conditions difficiles touchant les fermes floricoles dans les pays émergeants et en voie de développement. La Fondation Max Havelaar décida alors d’engager ses compétences pour l’amélioration des conditions de travail dans les fermes floricoles ainsi que pour l’amélioration des conditions sanitaires et environnementales. En collaboration avec divers partenaires commerciaux, les premières fleurs Fairtrade ont pu être importées depuis le Kenya et le Zimbabwe.Ce travail de pionnier a porté ses fruits ! Aujourd’hui, près de 50 000 employés de fermes floricoles en Tanzanie, au Kenya, en Ethiopie, au Zimbabwe, en Equateur et au Salvador bénéficient de la certification Fairtrade. Dans les fermes floricoles certifiées, les fleurs sont cultivées selon des standards sociaux et écologiques clairs et prédéfinis. Cela signifie: l’utilisation de vêtements de protection adéquats mais également des contrats de travail en règle ainsi qu’un règlement sur les heures supplémentaires. La prime Fairtrade a en outre d’importantes conséquences. Les employés réalisent ainsi des projets qui bénéficient à toute la communauté. La formation scolaire et l’amélioration de l’accès à l’eau potable sont des projets particulièrement demandés.De plus, diverses études ont démontré que les roses transportées par avion en provenance du Kenya engendraient moins de CO2 que celles produites sous serre éclairée et chauffées de manière artificielle.

Célébration du jubilé dans la Gare Centrale de Zurich

Le vendredi 4 et le samedi 5 mars, la Fondation Max Havelaar et Coop célèbreront le quinzième anniversaire des fleurs Fairtrade au cœur de Zurich. Pendant deux jours, nous mettrons de la couleur dans la Gare Centrale de Zurich et montrerons pourquoi le commerce équitable des fleurs est important. Nous montrerons également qu’offrir des fleurs Fairtrade peut faire deux fois plus plaisir.La cueilleuse de fleurs Grace Mwangi sera également présente afin d’expliquer aux passants pourquoi l’engagement, ici, a un impact sur les travailleuses et les travailleurs dans les fermes floricoles là-bas.Apogée de cet événement, un concours d’œuvres florales grandioses réalisées par des apprenties fleuristes sur le thème « Vivre équitable ». Les créations seront montées en direct dans le hall de la gare centrale. Venir jeter un œil vaudra la peine, surtout durant la dernière ligne droite entre 16h00 et 17h00.Le samedi, entre 14h00 et 16h00 heures, Rafael Beutl, « l’ex-Bachelor », viendra également distribuer des roses. La rose Fairtrade sera aussi à l’honneur dans le cadre de la campagne œcuménique de l’œuvre d’entraide « Action de Carême », « Pain pour le prochain », puisque des bénévoles vendront des roses dans toute la Suisse afin de soutenir des projets.

Pour plus d’informations à propos des fleurs Fairtrade: Jubilé des fleurs